I- Organisation de la mobilité européenne

Les actions relatives au projet Erasmus s’inscrivent dans l’Axe 2 du projet d’établissement « Cultiver l’ouverture et l’esprit d’ouverture comme priorité pédagogique et internationale ». Une équipe composée de professeurs de BTS Commerce International, Assistant de Gestion PME, Design et Graphisme,  impliqués dans la préparation des diplômes ainsi que des personnels administratifs et  du Chef d’Établissement constituent un comité d’organisation.  Ce groupe se réunit régulièrement : pour l’élaboration des pièces du dossier de candidature, pour l’attribution annuelle des bourses en fonction de critères transparents qui assurent une équité de traitement des candidats. Les enseignants organisent, suivent, et évaluent les stages à l’étranger.

 

II- Principes fondamentaux

Nous nous engageons à respecter la législation française de politique de non-discrimination : bâtiment équipé d’un ascenseur et d’une rampe d’accès, 40% des étudiants du supérieur sont boursiers, égalité de traitement entre les sexes.

En BTS CI, depuis 2012, le référentiel est découpé en modules, valorisés en ECTS qui sont validés par des résultats satisfaisants. Le stage obligatoire à l’étranger s’intègre au module Prospection représentant 10 ECTS.

Le stage à l’étranger de fin de 1ère année est évalué par une soutenance orale en 2ème année.

La mise en place des ECTS facilitera la reconnaissance des activités réalisées dans le cadre des mobilités entrantes : aucun frais ne sera exigé des étudiants pour leur formation

 

III– Politique linguistique

L’enseignement obligatoire en LVE fait acquérir les bases de la langue professionnelle, écrite et orale. Des tests sont régulièrement organisés pour s'assurer du progrès de chaque étudiant. Des assistants en LVE travaillent avec de petits groupes d’étudiants permettant un suivi personnalisé.Un laboratoire de langues est à la disposition des linguistes. Les étudiants participants au programme Erasmus ont tous au minimum le niveau B1. Les acquis en LVE sont réinvestis dans les modules professionnels.

Pour la mobilité entrante, le soutien s’effectuera à travers des cours de français en langue étrangère assurés par des professeurs de LVE ayant cette compétence. Les professeurs référents maitrisent l'anglais, pour communiquer avec les tuteurs de stage. Les professeurs sont à disposition des étudiants de mobilité entrante ou sortante.

 

IV- La préparation et le suivi des étudiants lors des actions de mobilité

Pour les stages, la définition des tâches à accomplir est traduite dans plusieurs langues pour permettre une bonne compréhension par l'ensemble des participants. 

L’accord est formalisé par la signature quadripartite de la convention de stage entre  l'étudiant, l'entreprise, le professeur et la direction du lycée (assurance). Puis, les étudiants font signer la convention Erasmus.

Le projet de mobilité de l’étudiant est construit durant la 1ère année. Avant le départ en stage, un manuel de stage  d'une vingtaine de pages est remis à chaque étudiant. Le suivi pédagogique personnalisé s'effectue essentiellement par mail. L'étudiant a plusieurs rendez-vous avec son professeur référent: un premier pour signaler son installation en stage, puis, des rendez-vous réguliers pour cadrer, orienter, conseiller pendant le stage (1 à 3 contacts par semaine). Bien souvent, le professeur référent assure également un soutien personnel à l'étudiant qui connaîtrait une baisse passagère de motivation, due à l'éloignement.

Un professeur peut se déplacer afin de régler directement un problème avec le tuteur de stage.

Nous envisageons, sur certains modules, la mise en place d’un contrat d’étude et relevé de notes pour les mobilités à des fins d’études.

 

V - Reconnaitre les résultats obtenus par la mobilité

Le stage à l’étranger est reconnu dans l’Europass. Il permet aux étudiants d'acquérir des compétences professionnelles, socioculturelles et linguistiques et d’améliorer leur employabilité pour les mobilités entrantes et sortantes.

En BTS CI : outre lasoutenance orale de stage, l’étudiant remet un passeport interculturel sur les différences culturelles vécues pendant le stage. Le niveau B2 est attendu en langue.

En BTS AGPME: le stage permettra l’élaboration du dossier des deux épreuves professionnelles : « gestion de la relation clients/fournisseurs» et « communication orale professionnelle ».

 

VI- Soutenir, promouvoir  et reconnaître la mobilité du personnel

La recherche d'établissements partenaires, puis l'organisation de ces mobilités d'études est  un projet en cours d'élaboration : nous avons la possibilité de loger les enseignants étrangers à côté du lycée au Centre International d’Études Pédagogiques.

Nous envisageons des mobilités enseignantes à des fins de formation dans le cadre de prospection d’établissements supérieurs et de terrains de stage. Dans ce cas, un contrat de mobilité sera établi pour que cette mobilité soit reconnue.

 

VII- La stratégie internationale (UE et hors UE)

 Le lycée Jean- Pierre Vernant est un établissement international dont 700 élèves et étudiants sur un effectif total de plus de 2000, sont inscrits dans un cursus doté d’un label européen et conduisant à un diplôme avec mention ou certification européenne :

Pour le secondaire :

-Sections internationales anglophone et germanophone (OIB)

-Section européenne anglaise (mention européenne au bac)

Pour l’enseignement supérieur :

BTS à référentiel européen en Commerce international, Assistant de gestion PME/PMI et en Design et graphisme.

 

La présence de ces formations crée une dynamique d’ouverture internationale inscrite dans le projet d ‘établissement et donnant lieu à de nombreuses actions :

- Recrutement de professeurs européens (Grande-Bretagne, Allemagne) dans les cursus de sections internationales

- Séjours individuels d’étude d’élèves inscrits dans des programmes européens (Comenius ; Voltaire, Brigitte Sauzay, OFAJ)

- Stages en entreprise d’étudiants de BTS via le programme Erasmus

- Accueil d’assistants de langues (allemand et américain)

- Formation de professeurs slovaques accueillis au lycée

- Accueil de professeurs européens, du  bassin méditerranéen (Tunisie) et du Moyen-Orient (Egypte) pour des formations  pédagogiques

- Organisation de stages de langues au lycée pendant les vacances scolaires

- Accueil d’élèves étrangers dans les classes (Canada, Australie, Etats-Unis, Europe)

En ce qui concerne l’enseignement supérieur :

1) choix des partenaires :

Les partenaires sont des entreprises .Les critères de choix sont

1.1) l’affinité entre leur  secteur économique et les référentiels de formation spécifiques des étudiants concernés : commerce international et Assistant de Gestion  PME, notamment.

1.2) l’existence d’un dispositif interne d’accueil de stagiaires pour garantir un encadrement tutorial de qualité

2) choix  géographique des régions :

Les préférences portent sur des pays européens limitrophes : Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne, Belgique pour limiter le coût du déplacement puisqu’un certain nombre des étudiants  concernés connaissent des difficultés sociales et financières.

Cette distance raisonnable facilite le déplacement des professeurs qui viennent les visiter.

3) Objectifs  et groupes cibles les plus importants des activités de mobilité :

En ce qui concerne les étudiants :

Les mobilités relevant d’Erasmus sont  jusqu’à présent destinées essentiellement aux étudiants inscrits dans un cursus de formation à référentiel européen .Dans ce cas, en effet, le déroulement du stage hors de France est obligatoire pour la validation du diplôme.

Dans quelques cas, des étudiants de nationalité étrangère ont pu opter pour des stages en entreprise hors Union européenne (ex : Océan Indien ; Maghreb) parce qu’ils  y disposaient d’opportunités intéressantes d’accueil en entreprise et d’un hébergement familial, compensant les frais de transport.

Les finalités principales de cette mobilité à la faveur des stages en entreprise sont

a) le développement des capacités d’adaptation : sociales et linguistiques, interculturelles

b) l’acquisition d ‘un esprit de mobilité internationale, indispensablepour s’insérer aujourd’hui dans un marché du travail à la fois mondialisé, et  localement peu favorable à l’insertion, en raison de la crise économique.

 

En ce qui concerne les personnels :

Les enseignants chargés de cours dans les formations considérées connaissent  bien l’univers de l’entreprise puisque les contenus d’enseignement  et de formation - qui viennent d’être actualisés récemment en France  dans le cadre de la rénovation de référentiels de formation  -sont directement en prise avec l’activité des entreprises. Plusieurs d’entre eux ont eu, avant d’exercer le métier de professeur, une expérience professionnelle de salariés  dans des entreprises. Ils entretiennent  aussi des relations régulières avec les entreprises situées en France, en ce qui concerne les stages qui se déroulent sur le territoire national.

Toutefois, les mobilités internationales de leurs étudiants leur permettent de mieux intégrer, dans leurs objectifs et contenus de formation, les compétences spécifiques inhérentes à  un espace professionnel international. Le retour d ‘expérience des étudiants, les observations conduites lors des visites des stagiaires, les échanges avec les interlocuteurs des entreprises hors de France y contribuent.

Les mobilités d’enseignants, auxquelles on donne une nouvelle impulsion, permettront de visiter des entreprises, de les comparer pour enrichir le vivier de référence de nos entreprises partenaires.

4) participation à l’élaboration de diplômes doubles :

Le lycée JP Vernant est centre  de préparation et d’épreuves pour les certifications, mentions européennes, diplômes européens concernés (voir plus haut)

Les professeurs sont membres de jurys et responsables de commissions pour les diplômes à référentiel européen. Les professeurs  sont concepteurs de sujets  écrits pour les BTS à référentiel européen

 

VIII - La mise en œuvre des projets européens et internationaux

L’instauration de projets européens et internationaux est explicitement  inscrite dans le projet d ‘établissement du lycée Jean-Pierre Vernant.

Le lycée Jean-Pierre Vernant cherche à susciter chez les apprenants (lycéens du second degré et étudiants de l’enseignement supérieur)  à la fois le désir de poursuivre leurs études supérieures dans le cadre L-M-D, y compris hors de France, et celui de s’insérer  ultérieurement  dans un emploi international.

Un nombre important de nos élèves ont  effectué une partie de leur scolarité secondaire dans des pays étrangers (Europe, Etats-Unis, Asie).

Environ 10% des élèves, bilingues, opteront pour des études supérieures hors de France (Allemagne ou pays anglo-saxons), après avoir obtenu le baccalauréat.

Plusieurs des formations  d’enseignement supérieur à forte valeur ajoutée par leur rareté, en dehors de celles qui conduisent à des diplômes à référentiel européen, débouchent aussi  sur de réelles opportunités d’emploi à l’étranger (cas des formations conduisant aux  diplômes du domaine des Arts appliqués et du Design).

Stratégies :

1) Informations sur les études hors de France :

Des  informations concrètes sur les études hors de France sont régulièrement proposées aux élèves et étudiants (programme annuel de conférences).

Des rencontres sont organisées entre les élèves et d’anciens lycéens ayant mené un cursus universitaire hors de France pour leur fournir des renseignements concrets.

2) création d ‘un cycle de conférences interactives (e-twinning) avec des  lycées en France et Europe.

3) organisation d’un Forum des métiers avec organisation de rencontres entre lycéens et professionnels (secteur tertiaire).

4) partenariat avec des professionnels (domaine de la gestion comptable des entreprises) intervenant dans les cours.

5) Cohabitation régulière avec des élèves et étudiants étrangers favorisant l’adaptation ultérieure  éventuelle aux pays étrangers pour les études ou l’emploi.

 

IX - Impact escompté de la participation au Programme pour la modernisation de l’établissement

Le lycée est bien engagé dans une modernisation comme le montre le projet d’établissement.

La mise en œuvre des réformes du supérieur implique un processus réflexif sur les méthodes et les résultats, afin d’élever leur qualité.

Dans ce contexte, la participation du lycée au programme Erasmus :

- permet d’élever le niveau de qualification  et d’élargir le vivier de diplômés d’enseignement supérieur, en tant que facilitateur, pour ses étudiants de milieu défavorisé) qui bénéficient de bourses (priorité 1)

- introduit au cœur même du cursus de formation l’expérience professionnelle. Des compétences sont exigées : esprit d’initiative pour trouver l’entreprise ; adaptation à un environnement différent ; expérience linguistique, deviennent ainsi de véritables objectifs de formation qui permettent aux formateurs français  d’intégrer la dimension de l’employabilité (priorité 2)

- Ces compétences seront un atout dans le CV Europass de chaque étudiant et rendront crédible son employabilité en France et en Europe.

L’obtention de l’Europass, les ECTS,  pourront inciter certains étudiants :

* à poursuivre leurs études supérieures vers des diplômes plus élevés (ex : licence et master professionnels) en France ou en Europe.

* à encourager la recherche d’un emploi, à la suite de l’expérience positive  rendue possible par Erasmus (priorité 3)

La participation au programme Erasmus accroît la visibilité de l’établissement et est un indicateur de qualité de la formation dispensée par le lycée. Notre stratégie Erasmus est présente sur le site du lycée. Nous le faisons connaître lors des opérations de promotion au cours desquelles nous présentons nos formations aux futurs étudiants (priorité 3)

- Le triangle de la connaissance, pour un établissementcomme le nôtre, est actif en ce qui concerne la relation « établissement » d’enseignement supérieur et « entreprises » .Le lien avec le pôle de la « recherche » vise à être développé. Des coopérations avec des centres  universitaires et de formation européens dispensant des curricula analogues aux nôtres sont encore à construire (priorité 4)

- L’impact du programme Erasmus sur les activités des personnels se traduit par :

* une intensification des modes coopératifs : constitution d’équipes (enseignants – personnels administratifs) pour gérer le projet

* la mise en œuvre de compétences organisationnelles, d’initiatives et d‘autonomie chez les enseignants impliqués.

Il s’agit bien d’un  levier permettant de faire évoluer la gestion des ressources humaines et la gouvernance, en diversifiant  le rôle des enseignants.( priorité 5)

Copyright

Copyright © 2019 lyceevernant.fr - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public