Le cycle terminal au Lycée offre la possibilité aux élèves qui le souhaitent de suivre une formation artistique. Quelle que soit leur série, tous les lycéens peuvent compléter leur formation par un enseignement facultatif. Les élèves de série L peuvent choisir un enseignement obligatoire.


 

1/ ENSEIGNEMENT FACULTATIF

L’enseignement facultatif des arts plastiques en cycle terminal est ouvert à tout élève des séries générales et technologiques quelles que soient les connaissances et les capacités acquises dans ce domaine au cours de sa scolarité. En cycle terminal, cet enseignement repose essentiellement sur l’exercice d’une pratique artistique qui permet progressivement à l’élève de choisir et de développer ses propres moyens d’expression. L’enseignement facultatif se caractérise par la place importante accordée aux intérêts et au projet de l’élève.


 

EN CLASSE DE SECONDE

(3h hebdomadaire)

Les élèves peuvent choisir une filière dite de « détermination » qui propose un enseignement renforcé en histoire de l’art ouvrant la possibilité de suivre les filières littéraires. Cette option fait l’objet d’une procédure de recrutement particulière : élargissement de la zone géographique et classement des dossiers par une commission réunie à l’Inspection Académique (L’affectation se fait en fonction du classement). Les dossiers de candidature sont transmis par les établissements d’origine. Les élèves peuvent également choisir Un enseignement optionnel, première étape vers l’épreuve facultative du baccalauréat.

Le programme de seconde s’organise autour d’un unique questionnement portant sur les relations qu’entretiennent « la forme » et « l’idée ». Ces enjeux sont traités à l’intérieur de deux champs d’étude principaux : le dessin et la matérialité.

 

L’enseignement d’exploration arts visuels (1h30 hebdomadaire) : Comme son nom l’indique, cet enseignement amène les élèves à explorer de façon transversale les multiples formes et enjeux de l’image. Cet enseignement est articulé à des notions d’histoire de l’art et à une association avec une institution artistique Parisienne.


 

EN CLASSE DE PREMIERE (3h hebdomadaire)

Le programme se construit autour de la question de la représentation. Toujours abordée en relation avec les productions des élèves, cette question permet d’interroger : les procédés de représentation, les processus, et les codes.


 

EN CLASSE DE TERMINALE (3h hebdomadaire)

Tout en prolongeant le questionnement sur la représentation, l’enseignement s’attache à la problématique de la présentation. Dans le cadre d’une pratique active, les élèves sont conduits à découvrir et exploiter les dispositifs et les stratégies conçus par les artistes pour donner à voir et ressentir leurs œuvres et impliquer le spectateur.


 

LE BACCALAUREAT :

L’épreuve du baccalauréat, affectée du coefficient 2, est une épreuve orale de trente minutes en deux parties. La première partie d’une durée de vingt minutes, consiste en un dialogue s’appuyant sur un dossier de trois à cinq travaux réalisés par le candidat. La seconde partie d’une durée de dix minutes portera sur la connaissance et la culture artistique du candidat en relation avec le programme de terminale.


 

2/ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE ET DE SPECIALITE EN SERIE L

En cycle terminal, l’enseignement obligatoire des arts plastiques en série L s’appuie sur les connaissances et compétences acquises par l’élève au cours de sa scolarité. Il repose essentiellement sur 1/ L’exercice d’une pratique. Celle-ci se fonde sur les formes de la création artistique contemporaine et leur mise en relation avec celles léguées par l’histoire de l’art mais aussi avec d’autres champs de connaissances. 2/ Une composante culturelle : Dans l’enseignement des arts plastiques, la culture et la pratique dialoguent étroitement et constamment. Il s’agit de trouver des sources dans lesquelles puiser et de proposer des champs de connaissances qui vont nourrir l’imaginaire. L’élève ayant bénéficié d’un enseignement artistique aura acquis des compétences qui lui faciliteront la poursuite d’études en arts ou nécessitant une culture générale solide, ouverte et sensible.


 

EN CLASSE DE PREMIERE (5H hebdomadaire) :

Le programme porte sur la question de la figuration, cette question s’articule autour de quatre composantes à traiter séparément et en interrelation.

(Figuration et image ; figuration et abstraction ; figuration et construction ; figuration et temps conjugués)


 

EN CLASSE DE TERMINALE (5h hebdomadaire) :

Le programme porte sur la question de l’œuvre. « Faire œuvre » engage le processus créatif de manière globale et ne se limite donc pas à la production d’une œuvre d’art. Le programme est articulé autour de quatre axes.

(Œuvre, filiation et ruptures ; le chemin de l’œuvre ; l’espace du sensible ; l’œuvre, le monde)


 

LE BACCALAUREAT :

L’épreuve du baccalauréat, affectée du coefficient 6, comprend deux parties : une partie écrite (3h30) portant sur la composante culturelle du programme (articulée autour de trois questions renouvelables, elle porte sur la mise en relation de trois œuvres importantes, choisies de manière à favoriser une étude approfondie (technique, plastique, symbolique et poétique), les deux premières œuvres sont inscrites dans la production du XXème siècle, la troisième appartient obligatoirement à une période antérieure. Une partie orale sur dossier (30 minutes) s’appuyant sur une série de cinq à dix travaux choisis par le candidat. Chacune des parties compte pour la moitié de la note globale.

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à contacter le Lycée, ou le professeur d’arts plastiques M. Vialard. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copyright

Copyright © 2017 lyceevernant.fr - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public