Mathilde Corre

Mathilde Corre,
Chère Julia

Impression numérique sur papier 40 grs, couverture recouverte d’encre thermochrome noire, reliure dos carré collé

L’idée du souvenir, qui est au cœur de ce livre, est évoquée par la mise en scène de la couverture qui utilise une encre thermochromique. Pour ce projet, les thèmes abordés sont la mémoire, l’oubli et le souvenir. Un rapprochement est établi entre ce thème et la maladie d’Alzheimer. Les recherches se sont orientées autour de recherches scientifiques, d’articles sur la maladie et de témoignages. Il en est sorti une lettre qu’un homme a écrite à sa femme, Julia. Celui-ci est atteint de la maladie d’Alzheimer et veut lui exprimer son amour et sa reconnaissance dans une lettre poignante, dans laquelle il lui fait part de ses doutes.
Pour représenter physiquement cette idée du souvenir, l’encre thermochrome a été utilisée. Au contact d’une source de chaleur, l’encre noire s’efface et laisse apparaître le nom du destinataire de la lettre. Si le lecteur ne s’attarde pas sur la couverture, il lira donc la lettre sans savoir à qui elle est adressée. La couverture et son procédé font clairement écho au contenu du livre.

     

Posted in Non classé.