Léa Guillemot,
Fragment d’un discours amoureux de Roland Barthes

Dans Fragment d’un discours amoureux, Roland Barthes note les étapes par lesquelles l’amoureux passe. Il nous les expose, les conscientise et y ajoute par bribes des expériences personnelles, des observations qu’il a pu faire ou lire pour étayer son propos. L’amoureux attend, s’angoisse, jalouse, déclare, doute... Le discours est présenté sous forme de 80 “fragments”, tous nommés puis introduits à la manière d’une définition de dictionnaire que Roland Barthes qualifiera “d’argument”. Dans l’adaptation proposée, le lecteur peut consulter les divers fragments en manipulant le livre dans plusieurs sens. Les expériences de lectures sont différentes puisqu’en fonction du cheminement emprunté, des livrets différents apparaissent. Au fur et à mesure de sa lecture, le lecteur est amené à déployer le livre. L’ensemble des livrets constituent alors un large plan. Lorsque tous les fragments sont consultés, les dernières pages laissent apparaître tous les noms des fragments par superposition. De part la manipulation et sa lecture, le lecteur devient la pièce manquante de l’ouvrage. Il participe activement à trouver un sens au désordre du temps et des sentiments.