DNMADE
Mention Graphisme & Mineure “Livre”

Parcours
Design de livre et d'édition

Effectifs par promotion
11 étudiants

Ce parcours forme à la conception graphique dans les métiers de l’édition, de la micro- édition et de la presse. Il vise à acquérir des compétences de fabrication industrielle ou artisanale des livres (reliure, mise en page, connaissances et pratiques typographiques ...). Aborder des méthodologies relatives à la forme et au contenu en maîtrisant des innovations numériques. Il prépare au poste de Directeur Artistique Junior ou graphiste, et permet de mener des projets sous un statut salarié ou indépendant dans les domaines de la création et communication graphiques et de l'édition d'art.

À l’heure où les journaux déposent le bilan et que le livre numérique fait son apparition peut-on dire que le livre est mort (Ludovico, 2016). De fait, il renaît, par les multiples possibilités que lui apportent le numérique. Le livre s’est structuré par une longue histoire (Eisenstein, 1991). Du manuscrit au livre que nous connaissons des inventions majeures jalonnent son essor : reliure, sommaire, papier, code typographique, orthographe, etc. Au début du XXe siècle il se démocratise, alors même qu’il perdait en qualité. Il est l’outil de l’école républicaine qui forme les citoyens à lire et écrire (Parinet, 2004). Beaucoup le voit alors disparaître à l’arrivée de la radio et du cinéma (De Smet, 2009). Mais “ceci ne tuera pas cela” (Merzeau, 1998) et ces “medias ” coexisteront encore longtemps (Citton, 2015). La question se pose dans l’édition de ces nouvelles possibilités, apportées par le numérique (Vial, Catoir-Brisson, 2017). D’autre part la nécessité de le promouvoir entraîne les diffuseurs à rivaliser de créativité quant au design de couverture. Le livre est donc encore porteur d’innovation que le designer doit pouvoir investir pleinement. En témoigne la vivacité de l’édition en 2015 (SNE, 2016). D’autre part, l’édition de petite série est devenue un medium artistique particulièrement représenté et apprécié pour sa forme qui démocratiserait l’art (Boulanger, Woolworth, Lacroix, 2016).


Bibliographie
— De Smet Catherine, Graphisme en France, 2003.
— Citton Yves, “Notre-Dame-des-Media. Ceci tuera ceux-là, qui ne mourront pas”, dans Azimuts no43, 2015, p.147.
— Merzeau Louise, “Ceci ne tuera pas celà” , Cahier de médiologie, no6, 1998, p.34.
— Parinet Élisabeth, Une histoire de l’édition à l’époque contemporaine. XIXe-XXe siècle, Paris, Éditions du Seuil, 2004, p.321.
— Vial Stéphane (Dir.), Catoir-Brisson Marie-Julie (Dir.), Design & Innovation dans la chaîne du livre. Écrire, éditer, lire à l’ére numérique, Paris, PUF , 2017.
— Boulanger Sylvie, Woolworth Michael, et Lacroix Nathalie, dans “Multiple Art Days”, étapes no233, Paris, 2016.
— SNE, L’édition en perspective. Rapport d’activité du syndicat national de l’édition, 2016.


“Ceci ne tuera pas celà”

Louise Merzeau