Adèle Pavia

Adèle Pavia,
Le Voile de Maya

Ce projet est une interprétation de la théorie des voiles de Maya du philosophe Arthur Schopenhauer. Maya est une déesse tirée des croyances Bouddhistes, qui aveugle et cache la vérité à chaque individu. De ce fait, pour devenir un être “moralement pur” (selon Schopenhauer), il faut que chaque individu déchire ce voile. Pour lui une personne dans l’erreur se pense différente des autres. Hors la “morale juste” est de ressentir de l’empathie pour autrui.

Le texte est traduit en esperanto, langue “universelle” faisant écho à la vision d’unicité du philosophe. Cette langue étant incompréhensible, ce n’est qu’en déchirant les pages du livre, que le lecteur accédera au sens du texte.
 Le livre se veut être une nouvelle expérience de lecture en adéquation avec la théorie de Schopenhauer.